La fameuse Carbonnade du Ch’Nord !

La carbonnade flamande est le premier plat du Nord que j’ai goûté en découvrant la région. La toute première, je m’en souviens encore : fraîchement arrivée à la gare Lille, l’amoureux m’emmène manger dans cet estaminet que j’aime tant, Les Compagnons de la Grappe. Il me fait une brève description de toutes ces spécialités que je ne connais pas, et tout de suite, c’est la carbonnade qui me tente : du bœuf, de la bière, du pain d’épice… et des frites bien sûr ! Et là, c’est la révélation: entre la viande qui fond dans la bouche et les frites qu’on trempe dans cette sauce sucrée-salée, c’est une merveille ! Voici donc la recette de Yoann, qui lui vient de son papa. Si je vous la partage aujourd’hui, c’est parce que ce plat, pour lui, comme pour moi, nous raconte une histoire.

DSC_0556

Recette pour 8 personnes / Préparation : 10 minutes / Cuisson : 2h15

Ingrédients

  • 1,5 kg de paleron de boeuf (ou à défaut, de jarret)
  • 4 oignons
  • 250 g de lardons
  • 4 carottes
  • 115 cl de Chimay bleue (ou toute autre bière brune), soit 1,5 bouteille de 75 cl
  • 180 g environ de pain d’épices
  • 100 g de vergeoise brune
  • Moutarde
  • 1 cube de bouillon de bœuf
  • 1 bouquet garni

Préparation

  1. Épluchez et émincez les oignons. Épluchez les carottes et détaillez-les en rondelles épaisses.
  2. Faites revenir les oignons et les lardons dans une grande casserole ou une cocotte pendant 3 minutes. Débarrassez dans un petit contenant et réservez.
  3. Dans la même casserole, faites saisir la viande à feu vif. Une fois colorée, rajoutez oignons et lardons et saupoudrez de vergeoise.
  4. Laissez le sucre caraméliser et enrober les aliments puis ajoutez une grosse cuillère à soupe de moutarde.
  5. Versez la bière jusqu’à recouvrir complètement la viande. Ajoutez les carottes, le bouquet garni et le cube de bouillon de bœuf puis laissez mijoter pendant 2 heures.
  6. Recouvrez la casserole de pain d’épices et laissez mijoter de nouveau jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu. Si la sauce est trop liquide, rajoutez-en une tranche à la fois.

DSC_0553

Traditionnellement, la carbonnade flamande est accompagnée de frites maison (cuites dans le gras de bœuf, c’est encore meilleur!). Mais si vous voulez manger (un peu) plus léger, des spaghettis ou tagliatelles se marieront très bien avec.

J’espère que cette recette, qui me tient à cœur, vous plaira. N’hésitez pas à la partager et à me transmettre vos remarques ou vos questions sur le blog et les réseaux sociaux.

Bon appétit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires sur « La fameuse Carbonnade du Ch’Nord ! »

  1. Super la recette, par contre petite question: la Chimay bleue existe en 33 ou en 75 cl. Quand je fait avec une bouteille et demie de 75 cl je suis un peu bourré…c’est normal?
    Peut être peut-tu parler en centilitres plutôt pour éviter toute confusion?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s