Une soirée de rêve au Balsamique Restaurant

Pour fêter nos 3 ans avec l’amoureux, nous avons décidé de sortir le grand jeu et de nous offrir une table gastronomique. Depuis mon arrivée à Lille, je n’entends que du bien du Balsamique, le restaurant du talentueux Benjamin Bajeux, qui a fait ses classes dans les plus grandes maisons et qui a récemment été sacré Maître Cuisinier de France. 

Engagé dans la mise en valeur des producteurs locaux, des circuits courts et dans une démarche de « commerce équitable », le chef mise tout sur la qualité, la saisonnalité et la proximité de ses produits. Cet établissement, situé dans la jolie petite ville de Wambrechies, est donc apparu comme une évidence pour célébrer notre anniversaire.

Ce soir là, nous avons fait les choses en grand. J’avais toujours rêvé d’essayer un menu surprise, selon l’inspiration du chef, sans jamais trop oser. Je réservais ça pour une occasion spéciale. Malgré une carte qui nous tentait énormément, nous avons choisi le menu Dégustation « surprise » en 4 services avec accord mets et vins. On s’est lâché, je vous dis !! 

menu_wambrecitain-17-m3i3

En apéritif, une coupe de champagne pour moi, et pour Yoyo, le véritable Tom Collins: gin de Loos, citron pressé, sucre de canne, eau gazeuse. Une sorte de Gin Tonic maison avec la classe d’un cocktail à l’américaine. Parole de barman.

Ensuite vient l’amuse-bouche. Et comme je dis toujours, un restaurant qui propose un amuse-bouche a déjà tout gagné ! Ce soir, c’était des perles du Japon au thé fumé, chantilly au paprika, mélange très subtile et rond en bouche. On adore, ça commence bien !

DSC_0562

Une petite précision que j’ai oublié d’apporter mais qui est cependant très importante dans ce restaurant : ICI TOUT EST FAIT MAISON. De la brioche à la pâte à raviole en passant par la limonade…

Quand je vous disais que le chef avait du talent! 

En première entrée donc, une jolie assiette composée de trois petits plats totalement différents les uns des autres: tranche de foie gras accompagnée d’une brioche à la crème de spéculoosgaufre à la patate douce et crème à l’ail noir ainsi qu’un tartare d’écrevisses aux algues wakamé sur un socle de ratatouille. L’ail noir a été une belle découverte et un véritable coup de coeur: il s’agit d’un savoir-faire coréen qui consiste à laisser l’ail fermenter en le plaçant dans un « lieu » clos entre 60° et 80° pendant 2 à 3 semaines. Le tout était servi avec un verre de Bourgogne Vézelay blanc.

DSC_0565

La deuxième entrée était présentée dans une très jolie assiette en spirale et se composait de délicieuses ravioles au chèvre, petits pois croquants et ail noir, sur lesquelles était versé un velouté de petits pois. Elle était servie avec un Coteau de Bézier, Preignes le Vieux, blanc également. Le manque de photo parle de lui-même: j’ai tout dévoré avant de me rendre compte de mon oubli…

Passons maintenant au plat. Avant son arrivée, le sommelier nous sert un verre de Syrah Viogner, rouge cette fois. Je m’attends donc à de la viande, mais les apparences sont parfois trompeuses et la maison aime prendre des risques ! C’est du poisson que nous dégusterons avec ce vin léger mais présent tout de même: un filet de lotte, sauce provençale et un filet de turbot sauce champagne, accompagnés d’un risotto et de légumes cuits «basse température». Le tout était très bien cuit et équilibré.

DSC_0567

Je vous ai parlé plus haut de mon amour pour les amuses-bouches. Et bien j’ai trouvéDSC_0569 encore plus jouissif : le pré-dessert.

Alors là, on a touché les étoiles: un shot de limonade à la rhubarbe MAISON ! Divin. Inattendu. Inconnu. Une impression de boire de la limonade en mangeant de la compote de rhubarbe. Bref, chapeau.

J’en ai presque oublié de prendre la photo tellement j’étais émue!

Pour finir, nous avons dégusté un magnifique sablé spéculoos surmonté d’un cheesecake au gingembre et d’une mousse au Turón (nougat espagnol). Le sablé était parfaitement cuit et bien croquant, le cheesecake apportait de la fraîcheur et la mousse arrondissait le tout. C’était tout simplement merveilleux et bien accompagné par une coupe de Vouvray.

DSC_0571

Et c’est ainsi que nous terminons ce repas de rêve pendant lequel tout nous a séduit. Le lieu, d’une part, avec un cadre chaleureux dans des tons beige, crème, marron, vert, le tout relevé par quelques plantes par-ci par-là. Le service, avec un personnel aux petits soins qui prenait le temps de nous expliquer chaque plat, chaque ingrédient. Mention spéciale pour le sommelier qui, en plus d’être sympathique, nous a décrit les vins, leurs provenance et leurs saveurs avec un grand professionnalisme.

03-nztn

Enfin la cuisine sur laquelle je n’aurai rien à ajouter si ce n’est pour saluer la très grande maîtrise technique du chef et de ses cuisiniers. Les goûts étaient justes, équilibrés, les associations originales et, surtout, les produits, de qualité. J’ai particulièrement apprécié les petites herbes que l’on a retrouvées tout au long du repas, (même au dessert) et qui, en plus d’être décoratives, ont toujours une saveur étonnante qui apporte quelque chose en plus.

Alors vraiment, n’hésitez pas, c’est une valeur sûre !

Balsamique Restaurant

13 place du Général de Gaulle, 59118 Wambrechies

03.20.93.68.55

Fermé dimanche et lundi et le mercredi soir (sauf si banquet de +15 personnes)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s